Dans le cadre de la préparation de la Loi de finances 2021, les Acteurs du Logement d’Insertion (Fapil, Soliha et Unafo) appellent au renforcement des politiques publiques en faveur du Logement d’Abord à travers 4 volets particulièrement cruciaux :

  • Il faut réaliser davantage de logements en résidences sociales, pensions de famille et logements très sociaux et faciliter la rénovation du parc existant : des logements de qualité, non énergivores et accessibles aux ménages les plus modestes.
  • Il faut donner les moyens aux associations d’assurer une gestion sociale de ces logements et un accompagnement souple et adapté à la situation des ménages si besoin.
  • Il faut encore davantage développer le parc privé à vocation sociale : ce parc peut compléter l’offre des bailleurs sociaux, à condition d’améliorer notamment les incitations financières pour les propriétaires bailleurs.
  • Il faut soutenir l’action des associations qui luttent, sur le terrain, pour l’insertion par le logement : en renforçant le soutien des pouvoirs publics et en facilitant l’engagement de la société civile.

> Les propositions des Acteurs du Logement d’Insertion « Aller plus loin pour le Logement d’Abord »