Le plan logement d’abord et sa mise en œuvre accélérée sur 23 territoires invite les acteurs locaux à penser et construire autrement des réponses au mal-logement. Pour les associations d’insertion par le logement qui œuvrent quotidiennement à la création de solutions d’habitat pour les personnes en situation de précarité, ce plan donne des opportunités supplémentaires d’actions.

C’est pourquoi les Acteurs du Logement d’Insertion (Fapil, Unafo, Soliha) ont choisi de rassembler dans les territoires de mise en œuvre accélérée leurs adhérents et les collectivités afin de réaliser un premier point d’étape et d’échanger sur les enjeux à relever.

Après Nice, Lille et Strasbourg, les Acteurs du Logement d’Insertion se sont de nouveau retrouvés mercredi 13 février pour discuter des initiatives déjà mises en œuvre et des projets à porter dans le cadre du plan « Logement d’Abord » auprès du Département et de la Métropole de Bordeaux.

Deux adhérents locaux de la Fapil étaient présents : AL Prado et Alter Insertion.

Les Acteurs du Logement d’Insertion, représentant la moitié de l’offre de logements d’insertion en Gironde, ont ensuite débattu de leurs constats et de leurs interrogations quant à la gouvernance, le décloisonnement de l’accompagnement social et la création d’une offre nouvelle (via la mobilisation du parc privé d’une part et la production d’autre part) avec Madame Darmian (Conseil départemental de la Gironde) et Monsieur Tournache (Bordeaux Métropole).

Ce temps d’échanges pourra ainsi nourrir la journée « Logement d’Abord » organisée en Gironde en présence de la DIHAL le 11 Mars prochain.