A l’occasion des 12 ans du Droit au logement opposable, le Comité de suivi national de la loi Dalo, dont la Fapil est membre, a lancé depuis Grenoble un appel intitulé “Faire valoir les droits des personnes sans-abri”.

Il demande à l’État de mieux financer les organismes qui accompagnent les requérants et d’inscrire l’accompagnement pour l’accès aux droits dans les référentiels d’intervention sociale, mais aussi de généraliser une initiative grenobloise : une équipe juridique mobile chargée de faire vivre ce droit sur le terrain.